Vers un financement plus responsable

img

- 04 juin 2021

Si la dimension durable du succès de votre entreprise est cruciale, alors vous êtes conscient de votre responsabilité à l'égard de votre chaîne d'approvisionnement et souhaitez créer une valeur ajoutée à long terme pour votre écosystème. Chez ABN AMRO, la durabilité est plus qu'un simple mot à la mode. Partout en Europe, nous soutenons activement les entreprises qui adoptent une approche commerciale durable. Nous proposons des solutions de financement flexibles qui soutiennent la transition vers des modèles d'entreprise plus durables.

Nous vous invitons à découvrir comment vous engager dans une démarche de financement durable en 6 étapes :

1ère étape : Définir une stratégie

Le financement durable commence par la définition de la stratégie et sa mise en place à long terme au sein de l'entreprise. Ici, l'accent est mis en particulier sur le positionnement stratégique de l'entreprise à l’égard de ses principales parties prenantes (par exemple les investisseurs, les clients, les employés, les fournisseurs, etc.)

2ème Étape : Analyser la situation et définir des indicateurs

Afin d'identifier l’objectif, il est nécessaire d’une part de définir des indicateurs (KPI’s) appropriés en tenant compte des principaux acteurs et de leurs besoins, et d’autre part, d’être en mesure d’évaluer sa propre empreinte durable. Ces données devront ensuite être concaténées sous forme d'indicateurs de performance non financiers et régulièrement compilées et mises à jour en s’appuyant sur les meilleures pratiques notamment celles de la "Global Reporting Initiative".

3ème étape : Identifier des projets durables

La sélection de projets potentiels et/ou la description de modèles d'entreprise durables doit s’appuyer sur l'objectif commercial de l'entreprise. Une piste pour s'orienter dans cette direction consiste à s’appuyer sur les travaux de la commission au sein de l’Union Européenne regroupant des experts en matière de finance durable.

4ème étape: Analyser les bénéfices et les coûts

Une analyse minutieuse des bénéfices et des coûts relatifs à la décision d'investissement ou du modèle d'entreprise envisagé permet de vérifier que l'entreprise a suffisamment de substance durable et la rentabilité associée. Si nécessaire, la transparence et la traçabilité associée des effets durables peuvent être obtenues en les structurant et en les distinguant délibérément des opérations commerciales "non durables".

5ème étape : Faire des reportings et un suivi réguliers

Une fois la stratégie de durabilité définie et l’adoption d’un ensemble de mesures appropriées (par exemple une certification ou une labellisation par un organisme externe, la mise en place d’un code de conduite, des ajustements de la gouvernance d'entreprise, etc. ), il convient d’établir des rapports et des suivis cohérents. Cela permet ensuite de réaliser des contrôles ciblés et de constater de manière tangible et rationnelle une amélioration des principaux indicateurs (KPI’s) de durabilité définis au préalable.

6ème étape : Sélectionner le bon partenaire financier

Enfin, le choix d'un partenaire financier approprié, ayant une compréhension particulière des exigences et des besoins individuels de l'entreprise, permet de mettre en œuvre la stratégie de durabilité de la meilleure façon possible dans la stratégie de financement de l'entreprise.

 

Pour aller plus loin:

Vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous accompagner en matière de financement durable ? Contactez-nous 

Les banques montrent la voie de la transition durable

21 mai

Des recherches récentes montrent que le monde financier joue un rôle important dans la transition des entreprises vers une organisation plus durable.

Nos trucs et astuces pour les entreprises en période de Covid19

01 mai

L’épidémie de Coronavirus a pris les sociétés en otage. Quels que soient les pays, quels que soient les continents. Cette situation est inédite. Son caractère incertain et imprévisible la rend encore plus difficile à vivre pour les humains et pour les entreprises. Tous les secteurs d’activité sont concernés. C’est avant tout la capacité d’adaptation des entreprises qui leur permettra de limiter les dégâts. Ci-dessous quelques conseils prodigés par ABN AMRO